Children Of Bodom au File7 (Magny le Hongre), le 17 mars 2017

Children Of Bodom et Disneyland, ce sont 2 noms qui n’ont, à priori, rien à voir entre eux. Et en fait, pour le moment c’est toujours le cas, même si l’affiche de la tournée indique un concert à Disney – le File7 ce vendredi 17 mars 2017. Ceux qui ne connaissent pas bien la région entourant la destination touristique n°1 d’Europe pourraient croire que les finlandais vont se produire dans le Parc, mais que nenni! Magny le Hongre, même si située à seulement 5 minutes en voiture de chez Mickey, ne fait absolument pas partie du complexe américain, et c’est bien dans cette petite ville de Seine et Marne que Children Of Bodom pose ses valises aujourd’hui (et pourtant, les voir sur la scène du Billy Bob’s au Disney Village m’aurait bien fait triper).

Me voilà donc sorti de chez moi à 18h22, et arrivé sur place à 18h25. Parce que même si je ne suis pas un ultra-fan du groupe, les voir quasiment dans mon appartement, ça ne pouvait pas se manquer!

 

Forever Still (19h40 – 20h06)

 

40 minutes après l’ouverture des portes et un coucou à un ancien collègue de Disney (ils sont peut-être plusieurs ce soir dans la foule, mais je n’en reconnais pas d’autre), les danois de Forever Still arrivent sur scène, en toute simplicité. Le son est très mauvais, la voix quasi-inaudible, je pense être victime du « syndrome des premiers rangs », mais mon collègue précédemment cité me confirmera plus tard qu’en fond de fosse, c’était pareil. Du coup difficile de juger la musique ou la prestation, seule la batterie permet de vaguement distinguer un morceau d’un autre.

De toute façon, du peu que j’ai vu, je ne pense pas avoir raté grand-chose: avec leur look « bras sales » et eyeliner pas très bien appliqué (il faudra prendre des cours auprès d’Alexi Laiho), ce groupe ne semble pas franchement original. Le bassiste et le guitariste gesticulent beaucoup trop sur scène, tentant d’imposer une certaine présence, mais en vain. Pourtant, avant le début du show, le pied de micro au design très élaboré, fait de plantes grimpantes et se terminant en 2 mains ouvertes entourant le micro, pouvait laisser espérer quelque chose, mais finalement la chanteuse ne s’en sert même pas! Et cerise sur le gâteau, cette dernière est apparemment malade; ce n’est certes pas sa faute, mais du coup la prestation s’en ressent et je pense vite oublier ce groupe. Dommage!

 

Setlist de Forever Still

 

 

Oni (20h20 – 21h)

 

Ceux qui, comme moi, se plaignaient du manque d’originalité de Forever Still vont être ravis! En plus d’un style musical plus rythmé, Oni se démarque visuellement, grâce aux guitares et basse sans tête (années 80 style!), et surtout grâce à un… xylophone! En effet, celui-ci remplace le traditionnel clavier, et donne un style visuel très pittoresque.

Toujours comparativement au 1er groupe, les musiciens ont une attitude beaucoup plus posée malgré le style musical, que j’ai d’ailleurs du mal à définir; j’opte donc pour du « Metalcore progressif », à mi-chemin entre Korn et Dream Theater (je vous laisse tenter d’imaginer ce que ça peut donner). Autant les passages Metalcore ont du mal à me faire lever un sourcil, autant les parties progressives sont impressionnantes de virtuosité (les guitares à 7 cordes sont parfaitement exploitées), malgré un son à peine meilleur qu’avant. Quelques pogos sont gentiment lancés dans la bonne humeur, malgré un crétin en t-shirt rouge qui va trouver le moyen de monter sur scène; dommage que la sécu ne l’ait pas mis dehors définitivement.

Il semblerait qu’Oni devait passer en 1er, et que l’ordre a été inversé à cause de l’état de santé de la chanteuse de Forever Still; c’est finalement une bonne chose, car Oni est définitivement un meilleur chauffeur de salle que Forever Still!

 

Setlist d’Oni

 

 

Children Of Bodom (21h32 – 23h)

 

Comme j’ai dit précédemment, je ne connais pas la carrière de COB sur le bout des doigts, tout juste quelques morceaux. J’étais là plutôt en touriste, alors il me sera difficile de citer les morceaux marquants parmi ceux joués ce soir pour célébrer les 20 ans du groupe.

Par contre, je peux dire que la prestation est exemplaire: le tout petit Alexi en impose vraiment, toujours concentré sur ce qu’il joue en même temps qu’il éructe ses lignes de chant, suivies en chœur par les connaisseurs entre 2 « woh ho ho » que je me plais également à scander lorsque les mélodies le permettent et que je reconnais les titres.

Dans la fosse c’est la guerre, il faut repousser ceux qui veulent passer devant pour aller à la barrière, passer les slammers au-dessus de ma tête (j’en ai même accueilli 2 l’un sur l’autre), tout en évitant de briser les côtes de la fille devant moi. Mission accomplie, en 1h30 de concert j’ai réussi à ne pas lâcher le 2ème rang! Ça ne m’aura pas permis d’attraper l’un des très convoités médiators d’Alexi, mais celui-ci en ayant jeté un nombre assez conséquent, j’en récupèrerai un par terre à la fin du show.

Evidemment pas de place pour les ballades avec COB, et assez peu de discours entre les morceaux, sauf de la part de Henkka Seppälä (basse) qui parle parfaitement français! Cela permet de laisser Alexi prendre un peu de recul, car la plupart du temps il n’y en a que pour lui malgré une voix encore et toujours en retrait dans le mix. Il use et abuse de ses mimiques, entre tirages de langue et geysers d’eau qu’il ingurgite avant de lancer certains titres, mais on en redemande!

Bref un vrai concert de Metal extrême; peu habitué que je suis à ce genre et assez peu friand de pogos, j’ai pu en profiter pleinement cette fois-ci car le style s’y prête, et j’ai fini trempé de la tête au pied sans me préoccuper du trajet retour, puisque ma douche m’attendait 15 minutes après la fin du concert!

Malgré la salle pas vraiment remplie en dépit de sa petite taille, Children Of Bodom a livré un show exemplaire de bout en bout, dans une ambiance survoltée! Si je dois les revoir ailleurs, j’apprécierai le spectacle probablement différemment à cause de mon état après coup, mais s’ils repassent au File7, sûr que j’y retournerai avec plaisir!

 

Setlist de Children Of Bodom

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s