Deep Purple au Palais Omnisport de Paris Bercy, le 3 juin 2017

Iron Maiden et Deep Purple bataillent sévère pour trôner à la 1ère place des groupes que j’ai le plus vu en concert dans ma vie. Et en ce samedi pluvieux, les seconds égalisent le score avec 8 fois au compteur. Et c’était loin d’être leur pire prestation!

 

 

Monster Truck (19h55 – 20h40)

 

Cette première partie fleure bon le Rock américain (en fait ils sont canadiens) teinté de Blues. Arrivant au son de « For Those About To Rock (We Salute You) » de qui vous savez, ils constituent une bonne mise en bouche, en adéquation avec ce qui suivra. Ils sont par ailleurs très bien accueillis; il faut dire que leur sobriété et leur talent incitent à la sympathie, bien que la rythmique me semble un poil répétitive.

Un début de soirée agréable avec un groupe que je vois en fait pour la 2ème fois, m’apercevant après coup qu’ils jouaient également en première partie de Slash au Zénith en novembre 2014!

 

Setlist de Monster Truck

 

 

Deep Purple (21h10 – 22h58)

 

Après 30 minutes d’entracte et un petit coucou aux potes du forum H2ACDC, la lumière se tamise sur le décor style glacé, l’écran géant affichant déjà depuis plusieurs minutes une image à mi-chemin entre In Rock et Titanic, le visage des 5 membres du groupe sculpté sur un immense iceberg.

Alors, qu’attendre de Deep Purple en 2017? Tout d’abord, un excellent album, Infinite, bien représenté dans la setlist avec « The Surprising », le dansant « Johnny’s Band » (un de mes titres préférés du petit dernier), le fantastique « Birds Of Prey » et son solo final déjà culte, et « Time For Bedlam » qui ouvre donc la soirée.

Dès le début et les 4  premiers titres « Time For Bedlam », « Fireball », « Bloodsucker » et « Strange Kind Of Woman », enchainés sans temps mort, on se rend compte que les anglais sont en forme, et plutôt motivés à faire bouger Bercy, presque complet bien qu’il soit en configuration réduite (certains ont la folie des grandeurs en ce moment, entre Epica au Zénith, Helloween dans cette même salle en novembre, et aujourd’hui Deep Purple à Bercy…). La prestation du Hellfest 2014 est définitivement oubliée, Ian Gillan est déchainé, et prend régulièrement la parole entre les chansons… ce qui n’est peut-être pas au goût des autres, son homonyme Paice lançant régulièrement (mais avec humour) le tempo de la chanson suivante alors que le chanteur n’a pas fini son discours! La fin de « Fireball » est d’ailleurs anthologique, Gillan se lançant dans une séance d’improvisation s’éternisant de longues minutes devant un Steve Morse dubitatif, tandis que Paice attend patiemment la fin, le menton dans la main et le coude posée sur son tom basse; bref, la bonne humeur règne!

Seul ombre au tableau, Steve aura parfois bien du mal à caser ses solos à cause de son problème au poignet qui prend de l’ampleur. Il grimace souvent (au diapason avec Gillan lorsque ce dernier monte dans les aigües) et rate quelques notes en début de concert, le temps de se chauffer. Il a d’autant plus de mérite, en espérant que le futur ne le handicapera pas au point de ne plus pouvoir jouer.

Pour le reste pas de surprise, les classiques « Space Truckin' », « Lazy » et « Perfect Stangers » côtoient quelques titres de Now What?!: « Uncommon Man » et « Hell To Pay » (dont je confonds chaque fois l’intro avec celle de « Highway Star », fausse joie!), le tout saupoudré des solos de Don Airey et de Steve Morse. On regrettera juste que Paice n’aie pas eu droit au sien.

Agréable surprise de voir jouée « Smoke On The Water » sans fioriture, sans solo interminable d’intro ou de conclusion.

 

Le rappel est également des plus classiques: « Hush », le fameux solo de basse de Roger Glover enchainé avec le traditionnel « Black Night », annonçant la fin de la soirée.

 

La tournée s’appelle The Long Goodbye Tour; eh bien si ce devait être le dernier concert de Deep Purple de ma vie, ce serait sans regret que je leur dirais adieu. Mais j’espère quand même avoir droit à une 9ème fois!

 

Setlist de Deep Purple

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s